gustave_eiffel

Le 6 juin 1884, Maurice Koechlin, l'un de principaux adjoints de Gustave Eiffel, réalise le premier dessin de ce que sera la Tour Eiffel.

Le 12 juin 1886, le projet, modifié par Eiffel lui même, est adopté par le Conseil des ministres sur recommandation de Lockroy. Le contrat est signé le 8 janvier 1887; le monument est achevé en mars 1889.

Mais la genèse et la construction de ce célebre symbole parisien ont connu un très grands nombres d'obstacles.

Dans l'esprit du gouvernement de la IIIe rèpublique, l'exposition universelle de Paris doit redorer le blason de la France, après la guerre perdue en 1870 et la perte de l'Alsace Lorraine. Pour ce faire, on compte sur une série d'attraction, dont la célébre gallerie des machines. A cette époque, le champ de Mars n'est qu'une vaste promenade.

Parmi le milliers projets proposés, souvent farfelus, l'un des plus intéressant est celui de Boursais, l'architecte du Trocadro. Il a eu l'idée d'une Tour du Soleil qui serait haute de 300 mètres environ. Son plan a obtenu, quelques temps, les faveurs d'Edouard Lockroy, ministre du commerce et de l'industrie. Pourtant, une maçonnerie de cette hauteur semble poser des problèmes insurmontables, de sorte que le ministre décide d'organiser un concours. Le lauréat aura l'honneur de construire cette attraction. 

Sur quelque sept cents projets, c'est celui de Gustave Eiffel qui l'emporte. Mais les protestataires sont nombreux. Les riverains d'abord mais surtout, les intellectuels et les artistes.

En février 1887n cinquante d'entre eux signent une pétition dénoncant cette "tour vertigineusement ridicule, dominant Paris, ainsi qu'une noire et gigantesque cheminée d'usine écrasant de sa masse barbare Notre Dame ... Le Louvre ... l'Arc de Triomphe, tous nos monuments humiliés..." Parmi les signataires, on relève les noms d'Alexandre Dumas Fils, Leconte de Lisle et Charles Gounod.

Pourtant les travaux commencent le 26 janvier 1887, se poursuivent sans problème. On creuse les fondations de 14 mètres et quatre blocs de maçonnerie de 26 mètres carré soutiennent la superstructure. L'ossature métallique est réalisée en atelier et le montage est effectué à partie du 1er juillet. Les 15 000 pièces métalliques sont numérotées puis assemblées à l'aide de 2.5 millions de rivets.

Le 1er avril 1888, la première plate forme est achevée. Le 14 août, c'est au tour de la deuxième, à 115 mètres, et le 24 févirer 1889 de la troisième , à 274 mètres.

L'oeuvre porte le nom de Gustave Eiffel, mais doit beaucoup à ses collaborateurs Émile Nouguier et Maurice Koechlin. Eiffel, le "Magicien du fer" s'est déjà rendu célebre par plusieurs ponts, en France et à l'étranger. C'est de son atelier que sortiront, quelques années plus tard, certaines écluses de Panaman et l'ossature de la Statue de la Liberté.

Demain, nous évoquerons John Law.